A quoi ressemble un cœur parfait | World Challenge

A quoi ressemble un cœur parfait

David Wilkerson (1931-2011)January 6, 2021

Matthieu 5:48 : « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. »

Sais-tu qu’il est possible de marcher devant le Seigneur avec un cœur parfait ? Si tu as faim de Jésus, tu essaies peut-être déjà – en le désirant vraiment – d’obéir à ce commandement du Seigneur.

Je veux t’encourager : c’est possible, ou Dieu ne nous l’aurait jamais demandé. Avoir un cœur parfait a fait partie de la vie de foi depuis le temps où Dieu a parlé pour la première fois à Abraham : “Je suis le Dieu tout-puissant. Marche devant moi et sois parfait” (Genèse 17:1 - Darby).

Dans l’Ancien Testament, nous voyons que certains ont réussi. David, par exemple, avait décidé dans son cœur d’obéir au commandement de Dieu d’être parfait. Il a dit : “ Je veux agir sagement, dans une voie parfaite... Je marcherai dans l’intégrité de mon cœur au milieu des miens.” (Psaumes 101:2 – Darby).

Pour appréhender la notion de perfection, nous devons d’abord comprendre que la perfection ne signifie pas une existence sans le moindre péché ni la moindre faille. Non, la perfection aux yeux du Seigneur signifie une chose entièrement différente. Cela signifie le fait d’être entier, arrivé à une complète maturité.

Le sens Hébreux et le sens grec du mot “perfection” inclue ces notions : “intégrité, n’avoir ni tache ni défaut, être totalement obéissant.” Cela signifie terminer ce qui a été commencé, accomplir une performance complète. John Wesley parlait de ce concept de perfection comme d’une obéissance constante.” C’est à dire qu’un cœur parfait est un cœur réactif, un cœur qui répond rapidement et complètement à toutes les impulsions, à tous les murmures et à tous les avertissements du Seigneur. Un tel cœur dit à tout instant : “Parle, Seigneur, ton serviteur écoute. Montre-moi le chemin et j’y marcherai.”

Le cœur parfait crie avec David : “Examine-moi, ô Dieu, et connais mon cœur, mets-moi à l’épreuve et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie” (Psaumes 139:23-24).

Dieu sonde bel et bien notre cœur. Il l’a dit à Jérémie : “Moi, l’Éternel, j’explore le cœur” (Jérémie 17:10). La signification de cette phrase en hébreux, c’est : “Je pénètre et examine profondément.”

Le cœur parfait désire que le Saint-Esprit vienne et sonde l’être intérieur, qu’Il éclaire toutes les zones cachées – pour investiguer, exposer et déterrer tout ce qui n’est pas de Christ. Mais ceux qui cachent un péché secret, ne veulent être ni convaincus, ni sondés, ni fouillés.

Le cœur parfait désire plus que la sécurité ou un pardon des péchés. Il cherche à être toujours dans la présence de Dieu, à résider dans la communion. La communion, cela signifie parler avec le Seigneur, partager une douce intimité avec Lui, chercher Sa face et connaître Sa présence.

Download PDF