ABRAHAM ET LA FAMINE SPIRITUELLE | World Challenge

ABRAHAM ET LA FAMINE SPIRITUELLE

Claude HoudeNovember 28, 2015

La famine allait en empirant, alors Abraham a commencé à s'éloigner doucement de son autel. Regarde-le bien, parce que Abraham, c'est toi et moi à un moment où à un autre de notre marche chrétienne. Tu dis : “J'ai perdu quelque chose : ma passion pour la prière, ma paix, mon adoration, ma joie, mon zèle pour Sa maison, ma bonté, ma générosité, ma capacité à être touché par les besoins des gens autour de moi ou au loin.” Abraham a perdu son autel parce qu'il y avait une famine.

Qu'est-ce que la famine ? La famine, c'est une série de coups violents, une blessure après l'autre. C'est lorsque nous traversons des temps de déception et que nous essayons bravement de continuer comme si tout allait bien. Abraham avait perdu son objectif, sa vision. Écoute-le réfléchir à l'idée : “afin que j'aille bien, qu'on me laisse tranquille, que ma vie soit épargnée” (voir Genèse 12:10-13).

Abraham mourait lentement dans les griffes d'une famine spirituelle. Il perdait non seulement sa ferveur et son but mais aussi son privilège et sa foi. L'homme qui avait été appelé la source des bénédictions a commencé à rejeter de façon tragique ce qui l'avait rendu grand : la foi même qui avait attiré la faveur de Dieu sur lui et à travers lui pour toucher et bénir les autres.

Et la maison de Pharaon a été frappée de grandes plaies à cause d'Abraham et de Sarah. Pharaon a dit : “Pourquoi m'as-tu mentis et as-tu attiré ces plaies sur ma maison ?” (voir Genèse 12:17-18). Abraham n'était plus une source de joie et de respect. En fait, il était devenu quelqu'un qui attirait la honte et la douleur. Il avait complètement perdu sa foi et sa confiance en Dieu.

Approche-toi, regarde-le bien. Il était tourmenté, effrayé et son héritage spirituel était en danger. Tandis que nous nous agenouillons à ses côtés, nous réalisons pourquoi il était considéré comme le père de la foi. Il n'était pas un modèle parce qu'il était sans tache ni péché, ni parce que sa vie a été une succession ininterrompue d'exploits, de sagesse et de perfection immaculée. La Bible ne traite pas son péché à la légère et ne le justifie en aucune façon. Mais Abraham a un message pour nous tous simplement parce qu'il a su comment reconstruire son autel et retrouver Dieu. “ Il dirigea ses marches... jusqu’au lieu où était sa tente au commencement,... au lieu où était l’autel qu’il avait fait précédemment. Et là, Abram invoqua le nom de l’Éternel” (Genèse 13:3-4).

 

Claude Houde, pasteur de l'église Nouvelle Vie à Montréal, au Canada, intervient régulièrement dans les conférences de Expect Church Leadership organisées par World Challenge dans le monde entier. Sous sa direction, l'église Nouvelle Vie est passée d'une poignée de gens à plus de 3500 dans une région du Canada qui compte peu d'églises protestantes en expansion.

Download PDF