LA VALEUR D'UN SEUL CROYANT | World Challenge

LA VALEUR D'UN SEUL CROYANT

David WilkersonSeptember 29, 2015

Un samedi soir, j'ai marché jusqu'à Times Square, alors qu'il fourmillait de touristes et autres personnes venues faire leur shopping. On estime qu'à l'heure de pointe, près d'un quart de million de personnes passent dans ce quartier. Alors que je me trouvais là, j'ai prié en regardant cette foule de personnes.

A un moment donné, le Saint-Esprit m'a murmuré : “David, regarde cette foule. Multiplie là plusieurs fois et tu obtiendras le nombre de gens de mon peuple qui sont morts dans le désert. De toute cette foule, seuls deux personnes sont entrées dans mon repos : Josué et Caleb. Tous les autres sont morts avant leur temps, dans le désespoir et l'incrédulité.”

Cette pensée m'a complètement submergé. Tandis que je regardais la foule, j'ai réalisé qu'ils avaient tous le message de l'évangile à leur portée, à n'importe quel moment, à travers la télévision, la radio, la littérature et même à travers les bibles gratuites dans leur chambre d'hôtel. Si seulement ils le voulaient, ils pourraient apprendre que le même Dieu qui a accomplit des miracles pour Israël à l'époque en fait autant pour tous ceux qui L'aiment aujourd'hui. Mais ils ne veulent pas Le connaître. S'ils voient quelqu'un leur tendre un tract, ils se dépêchent et lui font signe de s'écarter. Ils n'ont pas d'autre dieu que leur plaisir, leur argent et leurs possessions.

Soudain, j'ai commencé à comprendre la valeur d'un seul croyant aux yeux de Dieu. Et j'ai entendu Jésus poser la même question aujourd'hui : “Mais, quand je viendrai, trouverai-je la foi sur la terre ?” (Voir Luc 18:8). Je vois Christ, qui cherche le cœur des hommes, il parcourt tous ces lieux et n'en trouve que peu qui L'aiment réellement. Je Le vois parcourant les campus d'universités, demandant : “Qui ici croira en Moi ?” Je le vois parcourant Washington, à la recherche de ceux qui L'accepteront et n'en trouver que très peu. Je Le vois, parcourant des nations toutes entières et ne trouver qu'un reste.

Enfin, Il parcourt Son église, cherchant des serviteurs avec une vraie foi. Mais ce qu'Il voit brise Son cœur et le blesse profondément. Je l'entends pleurer comme Il l'a fait sur Israël : “Jérusalem, Jérusalem...combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu !” (Matthieu 23:37).

En tant que pasteur pour le Seigneur, je porte mon fardeau de berger. Et je ressens Sa peine. En cet instant même, je L'entends dire : “Même dans Ma maison, J'en trouve si peu qui ont la foi. Nombre de Mes propres enfants, y compris parmi Mes bergers, échouent dans leurs moments d'épreuves. Ils ne me font pas confiance pour leurs familles, leur travail, leur avenir. En fait, nombre d'entre eux ont fait leur choix.”

Alors, qu'en est-il de toi ? Le Seigneur vient vers chacun de nous, demandant : “Me croiras-tu ? Me fais-tu confiance ? Quand je viendrai, trouverai-je la foi en toi ?” Comment répondras-tu ?
 

Download PDF